Le syndrome des jambes sans repos (SJSR)

Souffrez-vous ou connaissez-vous quelqu’un qui a :

  • un besoin incontrôlable de bouger les bras ou les jambes pour soulager des sensations anormales comme un fourmillement, des picotements, des brûlures ou de la douleur ;
  • des symptômes temporairement soulagés par le mouvement ;
  • des symptômes plus marqués ou seulement présents pendant des périodes de repos, ou en position assise ;
  • des symptômes qui sont plus prononcés la nuit.
  • Si vous avez répondu oui aux points mentionnés ci-haut, vous souffrez peut-être du syndrome des jambes sans repos (SJSR), un trouble neurologique (du système nerveux) qui se caractérise par une envie de bouger les jambes (ou les bras parfois) pour ne plus ressentir de sensations désagréables comme des fourmillements, picotements, démangeaisons ou parfois même des douleurs et brûlures. En fait, certaines personnes disent qu’elles ont l’impression de sentir des insectes grouiller dans leurs jambes, et cela se produit généralement en cas d’inactivité pendant une longue période, et principalement le soir et la nuit.

Mécanisme

Le mécanisme de ce syndrome est encore un peu méconnu, mais il semblerait qu’un manque de dopamine au niveau de certaines régions du cerveau ainsi que de la moelle épinière serait en cause, réduisant ainsi la transmission du signal nerveux entre les neurones. La dopamine est un neuromédiateur  qui joue un rôle important dans nos différents comportements ainsi que dans le contrôle de nos mouvements.

Cause

La cause du SJSR n’est pas connue avec certitude à ce jour, mais il y aurait une composante héréditaire. Certaines carences (fer, B12, B9) et maladies chroniques (diabète, insuffisance rénale) seraient susceptibles de jouer un rôle aussi. Environ 8.5% de la population serait concernée dont 3% avec des manifestations sévères.  Au Québec, c’est 15% qui en souffre. Elle toucherait plus souvent les femmes que les hommes. Dans 40% des cas, ce syndrome apparaît avant l’âge de 20 ans, mais beaucoup plus fréquemment à partir de la cinquantaine, et tend à s’aggraver avec l’âge.

Affectation du sommeil

Le SJSR est considéré comme un trouble du sommeil et peu être associé ou non à d’autres .Plus de 80 % des personnes qui ont un syndrome d’impatience des membres inférieurs ressentent le besoin de bouger les jambes (ou les bras) pendant leur sommeil, ce phénomène est désigné comme mouvements périodiques des membres pendant le sommeil. Ces symptômes entraînent une perturbation du sommeil qui se traduit souvent en insomnie chronique qui détériore beaucoup la qualité de vie. Pendant la journée, les personnes sont très fatiguées et somnolentes.

Diagnostic

Le syndrome d’impatience est très difficile à diagnostiquer puisqu’il n’existe aucunes épreuves en laboratoire ou tests pour en être certain. Le médecin se base principalement sur les antécédents médicaux et la description des symptômes… Mais une polysomnographie complète en laboratoire du sommeil peut confirmer le diagnostic et la sévérité est côtée de 1 à 40 selon l’échelle IRLSS (international restless legs syndrome study) 1 étant léger et 40 très sévère.

Traitement

Il n’existe pas encore de traitement spécifique pour guérir ce syndrome, par contre certaines médications peuvent être prescrites pour soulager les symptômes, tel que des sédatifs et/ou anti-douleurs comme la codéine. Le pramipexole(mithridatum) ou la rotigotine (Neupro) (employés surtout dans la maladie de Parkinson) sont aussi très utilisés car ils agissent au niveau de la sécrétion de dopamine.

Certains stimulants sont aussi à proscrire, tels que caféine, alcool et cigarette. Des petits gestes simples peuvent soulager immédiatement, comme prendre un bain chaud, étirer les jambes, plier les genoux ou faire des automassages. Le manque de sommeil peut aussi aggraver les symptômes.

Si vous croyez souffrir du SJSR, consulter votre médecin traitant et celui-ci pourra vous conseiller un traitement approprié ou vous orienter vers un spécialiste.

 

Sources :

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=syndrome_jambes_sans_repos_pm

http://www.allodocteurs.fr/maladies/sommeil/syndrome-des-jambes-sans-repos/des-jambes-qui-ne-dorment-jamais-un-vrai-syndrome_149.html#paragraphe4

http://www.e-sante.fr/mais-pourquoi-dort-on-si-mal/actualite/464

http://sante.canoe.ca/condition_info_details.asp?disease_id=316

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*