L’apnée du sommeil et le diabète

La maladie

Le syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS) se caractérise par un relâchement de la langue et des tissus du palais mous situé dans l’arrière gorge. Cela obstrue le passage de l’air (pharynx) vers les poumons ce qui occasionne l’absence de la respiration pendant plusieurs secondes et ce, plusieurs fois par nuit. Cette absence de respirations est communément appelée « arrêt de la respiration  ou apnée». Pendant l’apnée, le corps travail très fort afin de rétablir la respiration ce qui cause  des symptômes de fatigue et de somnolence pendant la journée. Par conséquent, la personne a un sommeil extrêmement fragmenté et de mauvaise qualité. Très souvent, elle ronfle fort et les ronflements sont entrecoupés de périodes de silence. Afin de rétablir la respiration, le corps revient vers un état d’éveil, mais la conscience peut rester endormie. C’est ce qui fait que certaines personnes peuvent s’éveiller plusieurs fois par nuit et d’autres pas du tout. À cause des efforts exigeant et persistant pendant la nuit, le cœur se fatigue et le manque d’air occasionne une baisse d’oxygène dans le sang ce qui augmente les risques de problèmes cardio-vasculaires. L’hypertension artérielle, le diabète, le cholestérol, l’infarctus ainsi que l’AVC peuvent être des conséquences directes du SAOS non traité.

_

Résumé sur le diabète de type II

  • L’hyperglycémie augmente la demande d’insuline au pancréas;
  • Le Pancréas est capable de produire de l’insuline, mais il est surchargé;
  • Donc, la production d’insuline se réduit et fini par ne plus être capable de répondre aux besoins du corps;
  • Cela entraine une faible sensibilité à l’insuline, c’est ce qu’on appelle insulinorésistance.

L’évolution du diabète :

Normal ====== mauvaise tolérance au glucose ===== insulinorésistance ===== diabète de type II

_

Symptômes

L’éveil nocturne peut être causé par le SAOS ou le diabète.

SAOS

Ronflements, éveils fréquents/insomnie, sensation de fatigue le matin/manque d’énergie, somnolence diurne, maux de tête matinal, apnée observée par un témoin, perte de la concentration/mémoire, humeur instable, nez souvent congestionné, maux de gorge fréquents

Diabète

L’hypoglycémie réveille la personne en causant des symptômes de faiblesse, des tremblements et de la faim. Chez la personne qui ne contrôle pas bien son diabète, l’hyperglycémie peut la porter à se réveiller toutes les heures pour uriner.

_

Facteurs de risques

Le sommeil dérangé peut donner lieu à un gain de poids, à une plus grande résistance à l’insuline et à un fonctionnement réduit pendant la journée. On a constaté que le diabète de type 2, les troubles du sommeil et de l’obésité augmentent tout en même temps. Il est probablement impossible de perdre du poids avant que le problème de sommeil n’ait été corrigé.

_

Relation entre l’apnée du sommeil et le diabète de type 2

Indépendamment de l’obésité, le SAOS est un facteur de risque déclencheur du diabète et de déséquilibre glycémique chez les diabétiques. En raison de la baisse importante du taux d’oxygène dans le sang et de la fragmentation du sommeil qu’il entraîne, le syndrome d’apnées du sommeil pourrait, en effet, jouer un rôle dans l’apparition du diabète de type 2 par :

  • la diminution de la tolérance au glucose (étape qui précède l’arrivée d’un diabète de type 2);
  • la baisse de l’action de l’insuline (insulinorésistance).

Les consignes suivantes devraient s’appliquer au diabète et au SAOS : limiter l’alcool, perdre du poids, manger équilibré, pratiquer une activité physique, avoir un horaire de sommeil régulier.

Le traitement de référence pour l’apnée du sommeil est l’application pendant la nuit d’une  pression positive continue, appelé CPAP. Une pression d’air est envoyée par l’appareil, circulant par un masque qui insuffle de l’air en permanence dans les voies aériennes pour empêcher le pharynx de se fermer. Ce traitement semble avoir un effet positif sur le diabète puisqu’il y a amélioration:

  • de la sensibilité à l’insuline;
  • de l’hémoglobine glyquée (% hémoglobine où le glucose s’est fixé pendant sa durée de vie, soit 120 jours);
  • La tension artérielle s’améliorera également.

_

Les troubles du sommeil peuvent devenir envahissants, rendre la gestion du diabète beaucoup plus difficile et réduire considérablement la qualité de vie.

  • La plupart des personnes ne savent pas qu’elles souffrent d’apnée du sommeil; en conséquence, elles ne sont pas traitées.
    • Environ 50% des diabétiques de type II souffrent d’apnée du sommeil;
    • Un peu moins de 40% des gens atteints d’apnée du sommeil développeront le diabète de type II.
  • L’apnée est un problème sérieux, mais facilement identifiable et traitable.

_

_

Un commentaire sur “L’apnée du sommeil et le diabète

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*