L’alcool et l’apnée du sommeil

À l’approche du temps des fêtes, nous souhaitons juste vous rappeler qu’alcool et apnée du sommeil ne font pas nécessairement un bon mélange! Certains diront que prendre un verre est bénéfique pour leur sommeil. Ils disent mieux dormir, car souvent avec un peu d’alcool dans le nez on se sent plus détendu!

Dans les faits, ce n’est pas exactement ce qui se passe… Oui l’alcool peut aider à nous endormir plus facilement et faire en sorte qu’il n’y aura pas de réveils dans les premières heures de la nuit, mais par contre, le cycle normal du sommeil est perturbé. L’alcool fragmente le sommeil, amplifie certains troubles du sommeil, comme par exemple il augmente  les apnées et hypopnées pendant votre sommeil, et provoque ainsi des périodes d’éveils nocturnes de même qu’un réveil matinal plus précoce avec une incapacité de se rendormir.

Si vous souffrez du syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS), n’oubliez pas votre appareil CPAP si vous voyagez et dormez à l’extérieur pendant cette période de réjouissance. Celle-ci limitera les dommages liés aux apnées du sommeil causés par les petits excès de punch, vin et autres, et vous vous réveillerez au matin peut-être plus frais et disposé que les autres membres du party… prêt à recommencer!!

Par contre, attention! Cette dernière n’est pas certifiée « gueule-de-bois-proof »! La modération sera toujours la meilleure alternative.

Toute l’équipe de SSR+ vous souhaite de très joyeuses fêtes et une nouvelle année en santé pour vous et vos proches!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*